Qui veut le retour d’Ehoud Barak ?

Le retour de l'ancien premier ministre est-il possible ?

By
September 11, 2016 16:08
1 minute read.
Une affiche à Tel-Aviv appelant au retour de Barak

Une affiche à Tel-Aviv appelant au retour de Barak. (photo credit: OFEK SADEH)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analyses from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user experience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section
  • Content from the award-winning Jerusalem Report and our monthly magazine to learn Hebrew - Ivrit
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later Don't show it again

« Barak, reviens ! » Des panneaux publicitaires appelant au retour d’Ehoud Barak sur la scène politique, sont apparus à Tel-Aviv mardi 6 septembre. Ces messages non signés exhortent l’ancien Premier ministre à « sauver le pays de la ruine vers laquelle l’entraîne Netanyahou ». Mais mystère, l’entreprise d’affichage qui gère les panneaux a refusé de divulguer l’identité de son client. Ehoud Barak n’était pas joignable mardi, et un de ses porte-parole a fait savoir qu’il n’envisageait aucun retour en politique. Pourtant, un conseiller de longue date de l’ancien leader travailliste s’est dit presque certain que ce dernier visait le poste de chef du gouvernement.

Récemment, le ton était monté entre Barak et Netanyahou. L’ancien Premier ministre travailliste avait accusé l’actuel locataire de la Beit Aghion d’avoir mis la sécurité d’Israël en danger en ternissant les relations israélo-américaines. Le chef du Likoud avait répliqué de manière cinglante, qualifiant Barak de « pire Premier ministre de l’histoire ».
Plus ou moins retiré de la vie politique depuis 2013, l’ancien homme fort du pays voit son éventuel retour en politique assez souvent commenté dans les médias. Mais à part lui-même, qui veut le retour d’Ehud Barak ?

Be the first to know - Join our Facebook page.


© Jerusalem Post Edition Française – Reproduction interdite

Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL