Une aventure israélienne

Les carnets de voyage d’une journaliste, imprégnés de ses rencontres, de la culture melting-pot, et des moments d’Histoire d’Israël

By SARAH LALOU
February 18, 2014 17:22
2 minute read.
P24 JFR 370

En direct d'Israel. (photo credit: DR)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analyses from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user experience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section
  • Content from the award-winning Jerusalem Report and our monthly magazine to learn Hebrew - Ivrit
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later Don't show it again

Katy Bisraor Ayache est journaliste en Israël et couvre l’actualité du pays depuis plus de trente ans. C’est avec un regard vibrant et une plume tendre qu’elle livre ses impressions et ses nombreuses expériences. Elle peint un Israël à la fois porteur d’espoir et prisonnier de ses paradoxes. Chaque nouvelle offre l’intimité ce pays, à la fois rude et chaleureux. Tout comme ce peuple qui l’habite.

Ce sont les couleurs et les saveurs d’Israël que l’auteur partage dans cet ouvrage. Avec une partie sur les très réputés jus de fruits israéliens que l’on trouve à tous les coins de rue, elle rappelle par exemple qu’ils étaient la « boisson des premiers immigrants juifs dans la Palestine et dans l’Empire ottoman », avant même le smoothie américain. Elle aborde également les nouvelles expressions israéliennes, comme « sababa », qui est l’équivalent du « cool » israélien. Parce que l’hébreu intègre d’autres langues pour se construire, il mélange les genres et s’approprie des expressions bien particulières, comme l’unique « Yalla-bye », pris de l’anglais et de l’arabe.
Le lecteur peut, en parcourant ce livre qui a une sensibilité de journal intime, appréhender et comprendre la société israélienne dans sa diversité. L’auteure décrit par exemple la journée de Kippour et ses différents aspects selon les villes et le degré de spiritualité des Israéliens. Une journée qui remplit les synagogues de fidèles, mais aussi les rues d’amateurs de vélo. Les grands hommes qui ont bâti le pays ne sont pas oubliés, mais aussi les moments forts qui ont marqué la société. Le meurtre d’Itzhak Rabin, le boycott du cottage en 2011 dont s’est inspiré le mouvement pour la Justice sociale. Ses rencontres avec les artistes israéliens, comme l’écrivain Amos Oz dont elle décrit avec admiration le lieu d’écriture, ou le cinéaste Haim Gouri.

Be the first to know - Join our Facebook page.


Les dégâts de la Shoah, bien sûr, font partie intégrante de la société israélienne. L’auteure offre un récit poignant sur le silence de Sarah, une octogénaire rescapée de la Shoah qui, comme beaucoup, n’a jamais réussi à mettre des mots sur son traumatisme. Et l’héritage de ce silence douloureux passé bien malgré elle à ses enfants. En quelques paragraphes, Katy Bisraor Ayache réussit à faire éprouver la recherche de compréhension de ces enfants de survivants, qui visitent les camps de concentration en Pologne ou apprennent l’allemand, dans une tentative de saisir l’inimaginable.

Tout au long de l’ouvrage, le lecteur parvient à imaginer l’auteure, carnet à la main, livrant ces instantanés de vie. Un livre en forme de guide d’Israël, que tout bon touriste devrait ajouter à ses lectures avant de venir visiter ce pays aux mille facettes. 

En direct d’Israël, de Katy Bisraor Ayache, éditions In Press

© Jerusalem Post Edition Française – Reproduction interdite

Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL