Le Quai d’Orsay condamne l’Iran

Le ministère des Affaires étrangères accuse Téhéran de soutenir le Hamas

By SYLVIE BERG
November 29, 2012 04:03
1 minute read.
Laurent Fabius à l'Assemblée nationale à Paris

Fabius Iran. (photo credit: Reuters)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analyses from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user experience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section
  • Content from the award-winning Jerusalem Report and our monthly magazine to learn Hebrew - Ivrit
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later Don't show it again

Dubaï (Reuters) – L’Iran a réagi avec colère aux déclarations du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, qui a accusé Téhéran d’être responsable du conflit à Gaza.

Mercredi 21 novembre, le ministre a également accusé la République islamique de mauvaises intentions à l’encontre du Liban, de la Syrie, de l’Irak et de Gaza et affirmé qu’elle avait « une lourde responsabilité » dans le conflit entre Israël et le Hamas, pour fournir des armes de longue portée tirées sur l’Etat hébreu.

Be the first to know - Join our Facebook page.


Si l’Iran a nié avoir fourni des roquettes Fajr-5 au Hamas, il a reconnu une aide militaire au mouvement islamiste.

« Les commentaires de M. Fabius sont dus à un manque d’attention aux réalités du terrain au Moyen- Orient », a lancé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, à l’agence de presse étatique mercredi soir. « Ce diplomate français doit garder à l’esprit que de tels commentaires ne dédouanent pas le régime sioniste et ses soutiens des crimes de guerre qu’ils ont commis contre la population palestinienne opprimée ».

Toujours mercredi, le commandant des Gardes révolutionnaires Ali Jafari a nié avoir fourni des missiles de longue portée au Hamas et assuré n’avoir apporté qu’une aide technologique. Le porte-parole du parlement Ali Larijani a, de son côté, appelé les pays arabes à accorder une assistance militaire aux Palestiniens.

Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL