Elan de soutien via Internet

Une campagne de dons pour soulager les familles des victimes de l’attentat de l’Hypercacher bat son plein

By
January 20, 2015 12:48
1 minute read.
Cagnotte pour les familles des victimes

Cagnotte pour les familles des victimes. (photo credit: screenshot)

Des juifs de France ont commencé à récolter des fonds pour les familles endeuillées par l’attentat de l’Hypercacher de Vincennes. Leur mode d’action ? Organiser un appel aux dons sur Internet. Ce sont déjà plusieurs centaines de milliers d’euros qui ont été recueillis sur le site de financement participatif leetchi.com. Les sommes récoltées sont très variables, mais c’est pour la famille Braham que les dons ont été les plus importants : plus de 2 600 personnes ont répondu présent, et réuni près de 200 000 euros en tout pour l’épouse de Philippe Braham et ses enfants.

C’est d’ailleurs un ami de ce dernier, Louis Bendayan, qui a pris l’initiative de la campagne sur Internet. Il explique que la famille Braham n’a pas beaucoup d’argent, et la somme récoltée, si elle peut paraître importante, ne l’est pas tant que ça quand il s’agit de couvrir les besoins d’une vie. « Philippe était notre ami. Il laisse une femme et de jeunes enfants. Valérie ne travaille pas, elle est mère au foyer. C’est notre devoir de les aider et de les soulager au moins sur le plan financier », a écrit Louis sur le site qui encourage aux dons. « Philippe était extrêmement gentil et généreux. Il avait toujours le sourire. Je me souviens qu’à Kippour dernier il n’a pas hésité à laisser sa place à un jeune garçon qui voulait être à côté de son père. »

Be the first to know - Join our Facebook page.


Cette campagne, poursuit-il, montre à la fois la force de la solidarité au sein de la communauté juive, mais aussi le pouvoir des réseaux sociaux. Ces dons sont arrivés du monde entier : des Etats-Unis, d’Espagne, d’Israël ; tout le monde a donné : des juifs, des musulmans, des chrétiens…

Un autre appel à la générosité a été lancé pour écrire un Sefer Torah à la mémoire de Yoav Hattab, l’une des
4 victimes de l’attentat, fils du Grand Rabbin de Tunis. La campagne démarre doucement, tandis qu’un autre appel de fonds pour soutenir le journal Charlie Hebdo, dont les employés ont été également tués la même semaine, a déjà récolté plus de 147 000 euros.


© Jerusalem Post Edition Française – Reproduction interdite


Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL