Abbas : “Les négociations avec Olmert auraient pu réussir !”

Le leader de l’AP tient Netanyahou pour responsable de l’échec du processus de paix.

By GIL STERN STERN HOFFMAN
October 16, 2012 17:41
1 minute read.


‘Les pourparlers avec Ehoud Olmert auraient abouti à un accord s’ils avaient été menés à leur terme.”
Le dirigeant de l’Autorité palestinienne a tenu ces propos dimanche 14 octobre, lors d’une réunion avec des députés Kadima, des candidats travaillistes et certains militants du Likoud qui soutiennent l’Initiative de Genève, dans son quartier général de Ramallah.
Une déclaration perçue comme un soutien à un possible retour d’Olmert sur la scène politique. “Les négociations n’étaient pas du tout dans l’impasse”, a prétendu Mahmoud Abbas. “Nous sommes parvenus à un accord sur toutes les questions essentielles. Je suis sûr que si les négociations s’étaient poursuivies, en deux mois nous aurions conclu un accord.”
Les pourparlers avec Olmert ont pris fin le 30 août 2008.
Premier ministre de l’époque, il avait offert à Abbas 100 % de la Judée-Samarie, avec des échanges de territoires.
Il proposait également de diviser Jérusalem et acceptait le retour de milliers de réfugiés palestiniens.
Abbas blâme désormais le Premier ministre Binyamin Netanyahou et le tient pour responsable de l’impasse du processus de paix. “Netanyahou est en train de détruire la solution à deux Etats”, a-t-il affirmé. “Certains Palestiniens ont perdu espoir.”
Les documents connus sous le nom de “Papiers de Palestine” - l’équivalent palestinien de WikiLeaks - ont toutefois révélé qu’Abbas n’avait jamais répondu à l’offre d’Olmert. Celui-ci est pourtant resté Premier ministre pendant plus de sept mois après sa généreuse proposition.
Pour le député Moshé Matalon (Israël Beiteinou), il est pathétique que les législateurs de Kadima “tentent d’utiliser un ennemi d’Israël et un négationniste de la Shoah pour leur éviter de se noyer.”


Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL