La très demandée Tzipi Livni

Shelly Yacimovich et Yaïr Lapid ont tous deux appelé l’ancienne dirigeante de Kadima à les rejoindre

By
November 28, 2012 23:59
2 minute read.
Livni très sollicitée...

Livni. (photo credit: Reuters)

Tzipi Livni ne devrait pas former de nouveau parti, mais rejoindre celui des Travaillistes ! » Une annonce quelque peu surprenante, de la part de la leader du parti, Shelly Yacimovich samedi 24 novembre.

« Quiconque souhaite un autre gouvernement en Israël, et aspire à remplacer le Premier ministre Binyamin Netanyahou, ne peut pas fonder une nouvelle formation, qui restera exiguë et ne fera que morceler le groupe d’électeurs », a expliqué Yacimovich lors d’un évènement organisé à Tel-Aviv.

« La seule véritable alternative à Netanyahou, c’est le parti travailliste, et sous ma direction ! » Livni avait fait part, ces derniers jours, de sa volonté de former le Parti de la Responsabilité nationale, composé de députés Kadima et de nouveaux candidats. Elle souhaiterait également exclure tous les hommes politiques qui connaissent des démêlés avec la justice, tels que l’ancien Premier ministre Ehoud Olmert et son ancien ministre Haïm Ramon.

Aux yeux de Yacimovich, Livni est un bon élément dans le système politique israélien. Et devrait rejoindre Avoda, plutôt que de diviser le bloc centriste. Une annonce réitérée le soir même, sur son profil Facebook. « La meilleure façon est d’oeuvrer ensemble », a-t-elle posté. « Inutile de ruiner nos chances de remplacer le gouvernement actuel, qui constituent un nouvel espoir pour Israël. » La dirigeante travailliste s’est, en outre, dite confiante : son parti sera le plus important du Centre-gauche, indépendamment des nouvelles factions susceptibles d’être formées d’ici les élections du 22 janvier prochain. Et de faire remarquer sur le réseau social que selon un sondage publié par Maariv et Makor Rishon, un nouveau parti formé par Livni risquerait surtout de nuire à la plate-forme de Yaïr Lapid, Yesh Atid, lui faisant perdre plusieurs sièges.

Ce dernier n’a pas tardé à réagir. Dimanche 26 novembre, il a annoncé avoir proposé la seconde place sur la liste de son parti à Tzipi Livni. Lapid, qui avait pourtant juré de ne pas enrôler de politiciens expérimentés, a précisé que Livni serait associée à toutes les décisions-clés, en cas d’accord. « Diviser le bloc de centre n’est pas bon pour Israël », a-t-il écrit sur Facebook « J’appelle Livni à me rejoindre et à unir nos forces pour faire changer le pays, ensemble ».

A l’heure où nous mettons sous presse, l’ancienne dirigeante de Kadima n’avait pas encore fait connaître sa décision.

Selon plusieurs sources, elle aurait cependant réclamé à Shelly Yacimovich un accord de rotation au poste de Premier ministre, celui-là même qu’elle avait refusé face à Benyamin Netanyahou aux dernières élections. Sauf changement de dernière minute, elle devait annoncer la formation de son nouveau parti mardi 27 novembre.


Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL

Israel Weather
  • 15 - 23
    Beer Sheva
    17 - 21
    Tel Aviv - Yafo
  • 12 - 18
    Jerusalem
    15 - 21
    Haifa
  • 19 - 27
    Elat
    16 - 27
    Tiberias