Un bloc de centre-gauche pourrait battre Bibi

Un sondage-choc : une etude publiée par le Jerusalem Post défie l’hégémonie du Likoud

By GIL STERN STERN HOFFMAN
October 16, 2012 17:16
Benjamin Netanyahu

Bibi netanyahu. (photo credit: JPost Staff)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analyses from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user experience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section
  • Content from the award-winning Jerusalem Report and our monthly magazine to learn Hebrew - Ivrit
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later


Surprise. Un parti conduit par l’ancien premier ministre Ehoud Olmert et comprenant l’ex-présidente de Kadima Tzipi Livni, son président actuel Shaoul Mofaz et le leader de Yesh Atid, Yaïr Lapid remporterait le scrutin du 22 janvier, selon un sondage exclusif du Jerusalem Post, réalisé par l’Institut Smith les mardi et mercredi 9 et 10 octobre : 31 sièges reviendraient à cet hypothétique bloc de centre-gauche, contre 27 pour le Likoud. Israël Beiteinou se classerait en troisième position avec 14 mandats, suivi de Haavoda, 12 sièges et 11 pour Shas.
Meretz et le parti d’Ehoud Barak Hatsmaout (Indépendance) ne passeraient pas le seuil électoral. Et si l’ancien chef d’état-major Gabi Ashkenazi pouvait se présenter (un délai de 3 ans est requis entre la fin d’une carrière militaire et l’entrée en politique) au sein de ce même parti, il augmenterait significativement ses chances de gagner.
Plusieurs autres sondages ont abouti à des conclusions similaires ces dernières semaines. L’entourage d’Ehoud Olmert tente d’en faire usage pour le convaincre de se présenter. Quant à Lapid, son porte-parole a rappelé que l’ancien journaliste a juré de faire cavalier seul et n’avait aucune intention de changer d’avis.



Be the first to know - Join our Facebook page.

Join Jerusalem Post Premium Plus now for just $5 and upgrade your experience with an ads-free website and exclusive content. Click here>>

Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL