Un petit Etat juif dans un coin de Cisjordanie

Dialogue à deux voies avec une brillante Palestinienne aux idées étranges

By
March 13, 2012 11:07
Intelligente et cultivee mais ignorante du conflit

eudinante. (photo credit: Marc Israel Sellem)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analysis from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user experience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section
  • Content from the award-winning Jerusalem Report and our monthly magazine to learn Hebrew - Ivrit
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later

Chaque année, j’interviewe des candidats qui veulent intégrer un collège aux États-Unis. En règle générale, ce sont soit des étudiants américains en Israël pour une année sabbatique, soit des Israéliens fraîchement démobilisés qui veulent intégrer une école américaine. C’est donc sans trop de curiosité que j’ai ouvert l’e-mail contenant les noms et adresses des deux étudiantes que je devais rencontrer. C’est alors que j’ai vu que l’une des candidates venait de Jérusalem-Est et l’autre de Ramallah. Ce qui, pensais-je, pourrait devenir autrement plus intéressant.

La candidate de Ramallah est arrivée en compagnie de son père. Impeccablement habillée, parlant un anglais presque parfait dépourvu de tout accent perceptible (pour avoir vécu à l’étranger un certain nombre d’années), elle était intelligente, curieuse, affable et intéressante. Elle a parlé de manière tout à fait articulée de la difficulté de revenir à Ramallah, en septembre 2000, au tout début de l’Intifada.

Read More...

Related Content

February 11, 2018
Les nouveaux « judaïsants »

By DAN HUMMEL

Cookie Settings