La pire tempête depuis 20 ans

Les intempéries ont fait 17 morts dans toute la région.

1601JFR06 521 (photo credit: Nir Elias/ Reuters)
1601JFR06 521
(photo credit: Nir Elias/ Reuters)
« La tempête de ladécennie ». Le Proche-Orient vient de subir une semaine de violentesperturbations météorologiques. Bilan : 14 morts au Liban, en Jordanie, enTurquie et en Autorité palestinienne ; 3 en Israël. Fortes précipitations etvents violents ont fait rage : pour les agences météo de Jérusalem comme deBeyrouth, il s’agit de la pire tempête depuis 20 ans. Dans l’Etat hébreu, entre150 et 250 mm d’eau se sont déversés sur l’ensemble du pays, avec uneconcentration sur le nord et le centre.

Certaines régions ont même dépassé les 300 mm, selon le Service météorologiqued’Israël. Dans le Néguev, les pluies n’ont pas excédé les 70 mm, mais destempêtes de sable ont été observées dans les régions désertiques.

« De telles précipitations continues pendant plus de 7 jours sont très rares.Sur les 50 dernières années, cela s’est produit à seulement quelques reprises», a déclaré le Service dans un communiqué.

Pour le lac de Tibériade, c’est une très bonne nouvelle. Au total, ce sont 73cm d’eau qui sont venus s’y ajouter au cours de la tempête, un événement sansprécédent depuis les 10 dernières années, selon l’Autorité de l’eau. Mercredi 9janvier, le niveau du lac atteignait 211,20 mètres sous le niveau de la mer. Ala fin du mois de janvier, il devrait se situer à 2 mètres de sa capacitémaximale.

10 à 20 cm de neige

La neige était elle aussi de la partie. Entre mercredi soiret jeudi midi, Jérusalem a été recouverte d’une couche blanche, de 10 à 20 cmpar endroits. Une véritable journée enneigée pour la capitale qui s’est trèsvite retrouvée coupée du pays, alors que les autoroutes 1 et 443 en directionde Tel-Aviv et 60 en direction du Goush Etzion étaient fermées.

A l’intérieur de la ville, bus et tramways étaient suspendus en matinée, avantde partiellement reprendre du service dans l’après-midi. Les transports encommun sont restés gratuits jusqu’à minuit pour encourager les usagers à ne pasprendre leurs voitures.

En conséquence, la municipalité a dû gérer plus de 700 arbres tombés pendant latempête et la chute de poteaux électriques, laissant certains quartiers sansélectricité pendant quelques heures. La conseillère municipale Elisha Peleg aainsi déclaré au micro de la radio militaire : « de mémoire d’aînés, on n’a pasvu une telle tempête de neige depuis des années ».

De quoi réjouir les enfants qui se sont livrés à de vastes batailles de boulesde neige jusque dans la soirée, alors que les écoles sont restées fermées. Laplupart des établissements scolaires étaient également clos dans l’Autoritépalestinienne. Dans le nord d’Israël, quelques écoles étaient fermées, mais cesont surtout les terrains agricoles qui ont subi des dommages : quelque 2000hectares de cultures ont été détruits dans la seule vallée de Houla, selon leConseil régional de la Haute-Galilée.

A Tel-Aviv, c’est la journée du mardi 8 janvier qui a été le plus vivementressentie avec de fortes précipitations d’eau.

L’inondation de l’autoroute Ayalon, principale artère de la région centre, dèsle début de la matinée, a entraîné sa fermeture sur plusieurs centaines demètres et de très importants ralentissements dans toute la ville. Le chemin defer longeant le fleuve en crue a également été inondé et de nombreuses garessur la ligne ont été fermées au public avant de rouvrir, un peu plus tard dansla journée.

Sur l’ensemble de la semaine, les autorités ont rapporté 1680 incidents liés àla tempête, dont 110 inondations d’appartements. Les services de secours ontété eux aussi très sollicités. A Jérusalem, des bénévoles pour l’associationYad Sarah ont acheminé des malades vers leurs chimiothérapies, dialyses,opérations chirurgicales et traitements de fertilité 13 heures durant, alorsque la ville était paralysée. Des futures mariées ont même été conduites versleurs salons de mariage afin de se préparer ! Dans tout le pays, le Magen DavidAdom a transporté de toute urgence plusieurs femmes sur le point d’accoucher.
Certaines d’entre elles ont même mis au monde leurs bébés dans les ambulances,faute d’arriver à temps.

Pendant le week-end, le retour du soleil a précipité 40 000 Israéliens vers lanature. L’Autorité des parcs nationaux a néanmoins lancé un avertissement : lesréserves naturelles continueront d’être boueuses et inondées par endroitspendant un certain temps.