Opération réussie !

Opéré d’une hernie ombilicale, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a quitté l’hôpital 24 heures plus tard, en bonne forme.

P5 JFR 370 (photo credit: Kobi Gideon/GPO)
P5 JFR 370
(photo credit: Kobi Gideon/GPO)
Souriant et enbonne santé. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a quitté l’hôpitalHadassah Ein Karem à Jérusalem, dimanche 11 août, moins de 24 heures aprèsavoir été opéré d’urgence d’une hernie ombilicale. Main dans la main avec sonépouse Sara, sourire aux lèvres, il a tenu à remercier l’équipe médicale et lescitoyens israéliens qui lui avaient souhaité un prompt rétablissement. Etpromis de se remettre le plus vite possible pour continuer « d’assurer lasécurité de l’Etat d’Israël ».

Bibi ne devrait retourner à ses pleines activités qu’à la fin de la semaine.D’ici là, ses rendez-vous se dérouleront chez lui, à Jérusalem, et son emploidu temps a été considérablement allégé.

Le ministre de la Défense Moshé Yaalon a brièvement remplacé Netanyahou,lorsqu’il a été décidé, au beau milieu de la nuit de dimanche, d’opérer lePremier ministre de toute urgence et sous anesthésie générale. Dès son réveil,les rênes du pouvoir sont revenues à Bibi. Yaalon a néanmoins présidé laréunion interministérielle de dimanche soir, destinée à approuver la listefinale des 26 prisonniers palestiniens qui devraient être libérés d’icimercredi 14 août, dans le cadre de la relance des pourparlers de paix.

La hernie du Premier ministre a été diagnostiquée dans la soirée de samedi 10août par son médecin personnel, le Dr Tzvi Berkovich, après que Netanyahou sesoit plaint de sévères douleurs abdominales. La hernie ombilicale est souventdue à un défaut congénital, plus répandu chez les femmes et les bébés. Selonune source médicale, le Premier ministre a également pu « porter quelque chosede lourd ou éternué fortement ».

Créant un trou dans les tissus, la hernie peut s’avérer dangereuse car, si dela graisse s’en échappe, l’intestin peut également être touché. C’est pourquoiil fallu opérer Netanyahou dans l’urgence. L’anesthésie générale, peu communedans ce genre de cas, a été décidée en raison du laps de temps très court avantl’entrée en bloc opératoire, assurant une « protection optimale des organes »,a fait savoir l’équipe médicale. A son réveil, le Premier ministre a pu marcherjusqu’au service de récupération. Son épouse, Sara, et ses enfants n’étaientpas présents au moment de l’opération en raison de sa soudaineté. Mais lafamille Netanyahou a pu rejoindre l’hôpital dans la soirée et rester aux côtésde Bibi jusqu’au lendemain.