Durcir les conditions des d?tenus du Hamas

Le ministre de la Justice entend ainsi faire pression pour lib?rer Guilad.

By JPOST.FR
March 18, 2009 16:58
1 minute read.
Durcir les conditions des d?tenus du Hamas

d?tenus hamas. (photo credit: AP)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analyses from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user uxperience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section and our monthly magazine to learn Hebrew, Ivrit
  • Content from the award-winning Jerusalem Repor
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later Don't show it again

Le ministre de la Justice Daniel Friedman a fait savoir qu'un comité sous sa direction examinerait ces prochains jours les moyens d'empirer les conditions de détention des prisonniers du Hamas retenus dans les geôles israéliennes. Cette démarche consisterait à mettre la pression sur l'organisation islamique pour libérer le soldat captif Guilad Shalit après l'échec des négociations de dernière chance qui ont eu lieu au Caire en début de semaine. Ce comité doit se réunir mercredi avec des responsables de la sécurité, le procureur général Menahem Mazouz et d'importantes figures du ministère de la Justice. "Nous pouvons empirer les conditions de détention des prisonniers sécuritaires. Elles sont bien meilleures aujourd'hui que le minimum requis", a expliqué Friedman. "Le Premier ministre [Ehoud Olmert] s'est occupé de la question de la libération du soldat de manière très responsable et est allé bien plus loin que ce que d'autres ministres étaient prêts à accepter mais les demandes du Hamas étaient inacceptables", a-t-il ajouté. Le danger de relâcher des centaines de terroristes du Hamas va au-delà de la sécurité d'Israël. Il pourrait aussi nuire aux efforts de paix des Palestiniens modérés. Le comité parlera des mesures envisagées pour rendre la vie des prisonniers du Hamas plus difficile : réduire les visites nocturnes, l'accès au téléphone, aux journaux et à la télévision et peut-être les priver d'électricité la nuit. Le but étant de rendre leur condition au moins semblable à celle de Guilad Shalit pendant sa détention.

Related Content

Netanyahu walks with Harper
September 10, 2012
test with pnina

By JPOST.COM STAFF