Obama plus probl?matique que Carter ?

Obama plus probl?matiqu

Begin (photo credit: Ariel Jerozolimski)
Begin
(photo credit: Ariel Jerozolimski)
La Maison Blanche en question. Le ministre sans portefeuille Bennie Begin a déclaré mardi que la position du président américain Barack Obama sur les implantations était encore plus problématique que celle de l'ancien président Jimmy Carter.Begin, dont le père - l'ancien Premier ministre Menahem Begin - a fait la paix avec l'Egypte sous le mandat de Carter, s'est exprimé peu de temps après les déclarations de la ministre de la Culture et des Sports, Limor Livnat, jugeant l'administration Obama d'"horrible". "Cette administration n'est même pas comme celle de Carter, et nous réalisons rétrospectivement qui était cet homme", a dit Begin. "Cette administration diffère des précédentes au sujet de la construction en Judée-Samarie. Aujourd'hui, la Maison Blanche estime que toute construction est illégitime."Entre légalité et légitimitéBegin faisait notamment référence au discours d'Obama du 4 juin dernier au Caire, où il a déclaré que "les Etats-Unis n'acceptent pas la légitimité des implantations israéliennes". Pour Carter, ces implantations ne "sont pas seulement un obstacle à la paix, elles sont illégales". Or, d'après l'analyse de Begin, si la légalité est une question technique, la légitimité relève quant à elle d'une question purement politique. C'est pourquoi l'opinion d'Obama est plus problématique encore que celle de Carter. "Carter ne dit pas que les Juifs n'ont pas le 'droit légitime' de vivre dans les villes et villages de Judée-Samarie", précise-t-il.Dans une conversation avec le Jerusalem Post, Begin a confié que, sur de nombreuses questions, l'administration Obama est "d'une grande aide à Israël et qu'elle mérite une certaine reconnaisse". Mais sur la question des implantations, "les différends entre Israël et les Etats-Unis sont aussi importants que regrettables", selon lui.