Une tr?ve sign?e cette semaine ?

Le Hamas pose ses conditions.

By BRENDA GAZZAR, TOVAH LAZAROFF ET YAAKOV KATZ
February 3, 2009 09:54
2 minute read.
Une tr?ve sign?e cette semaine ?

haniyeh treve. (photo credit: Archives)

 
X

Dear Reader,
As you can imagine, more people are reading The Jerusalem Post than ever before. Nevertheless, traditional business models are no longer sustainable and high-quality publications, like ours, are being forced to look for new ways to keep going. Unlike many other news organizations, we have not put up a paywall. We want to keep our journalism open and accessible and be able to keep providing you with news and analyses from the frontlines of Israel, the Middle East and the Jewish World.

As one of our loyal readers, we ask you to be our partner.

For $5 a month you will receive access to the following:

  • A user experience almost completely free of ads
  • Access to our Premium Section
  • Content from the award-winning Jerusalem Report and our monthly magazine to learn Hebrew - Ivrit
  • A brand new ePaper featuring the daily newspaper as it appears in print in Israel

Help us grow and continue telling Israel’s story to the world.

Thank you,

Ronit Hasin-Hochman, CEO, Jerusalem Post Group
Yaakov Katz, Editor-in-Chief

UPGRADE YOUR JPOST EXPERIENCE FOR 5$ PER MONTH Show me later

Un haut responsable du Hamas a confié lundi au Jerusalem Post qu'il pensait qu'un accord de cessez-le-feu pourrait être signé entre Israël et le Hamas par l'intermédiaire de l'Egypte d'ici jeudi. Cette information n'a pas été confirmée par le vice-ministre des Affaires étrangères du Hamas Ahmed Youssef, mais celui-ci se montre optimiste sur l'imminence d'un accord de cessez-le-feu. "Tout ce que je sais, c'est qu'il y a des signes positifs", a affirmé Youssef par téléphone. "Nous sommes dans la bonne direction, vers un cessez-le-feu. Je crois qu'ils [la délégation Hamas attendue au Caire jeudi] trouveront un moyen d'annoncer quelque chose." Un autre responsable du Hamas, Mohammed Nasr, a déclaré lundi sur Al-Jazeera que les différences de points de vue gelaient tout accord. "Malheureusement, il existe toujours un écart entre la position palestinienne et la position [israélienne] de l'occupation ; l'obstination de l'occupation a enrayé tous les efforts", s'est plaint Nasr. Le Hamas aimerait signer un cessez-le-feu d'un an, comprenant l'ouverture de tous les points de passage de Gaza, une levée de l'embargo, la libre circulation du matériel de construction et un arrêt de l'agression israélienne, a de son côté ajouté Youssef. Le Hamas rejette en outre tout arrangement sécuritaire israélien du côté égyptien du point de passage de Rafiah à l'entrée de la bande de Gaza. Il aimerait à la place que ce type d'arrangement se fasse entre les Egyptiens, les Palestiniens et les Européens. A ce propos, l'émissaire spécial de l'Union européenne au Proche-Orient, Marc Otte, a déclaré au Jerusalem Post qu'Israël et l'Autorité palestinienne (AP) étaient prêts à ouvrir le point de passage de Rafiah d'après l'accord de mouvement et d'accès signé en 2005. Cet accord stipulait que l'AP était posté à Rafiah du côté de Gaza avec l'Union européenne pour surveiller la frontière, conjointement avec Israël. "Il s'agit d'un accord tripartite entre Israël, l'AP et l'Union européenne", a expliqué Otte. "D'autant que je sache, ils ont tous dit qu'ils voulaient revenir à cet accord. Nous sommes prêts. Nous disposons des personnes, de la main d'œuvre et de l'équipement. Nous avons maintenant besoin de la confirmation des Egyptiens." Israël s'oppose à un cessez-le-feu limité dans le temps et aimerait lier l'accord sur la réouverture des frontières à une entente sur libération de Gilad Shalit, prisonnier du Hamas depuis juin 2006. Israël a par ailleurs prévenu qu'il répondrait les bombardements à chaque tir de Kassam lancé sur son territoire. Le cessez-le-feu annoncé par Israël puis le Hamas il y a plus de deux semaines a été interrompu à plusieurs reprises par le groupe terroriste. Mardi matin une roquette Grad s'est à nouveau écrasée en plein centre d'Ashkelon.Une femme a été légèrement blessée, trois personnes sont traitées pour état de choc. Des véhicules ont été endommagés.

Join Jerusalem Post Premium Plus now for just $5 and upgrade your experience with an ads-free website and exclusive content. Click here>>

Related Content

Netanyahu walks with Harper
September 10, 2012
test with pnina

By JPOST.COM STAFF